La télédiffusion extravagante du golf « Buckblasts » lance le passage de l’annonceur à ESPN | Chroniques sportives

Joe Buck a été embauché en mars pour être l’annonceur play-by-play “Monday Night Football” d’ESPN, quittant Fox Sports – pour lequel il travaillait depuis ses débuts en 1994.

Mais son événement de lancement avec le réseau ne viendra pas du Lambeau Field chargé de traditions, où les Packers sont en action, ou même d’un palais moderne de la NFL comme le Sofi Stadium, domicile des Rams, ou le AT&T Stadium, où jouent les Cowboys. Non, cela viendra dans une atmosphère beaucoup plus tamisée, à l’intérieur d’un studio de télévision du centre-ville de Saint-Louis.

Lifelong St. Louisan Buck fournira une version alternative à la diffusion principale du tournoi de golf PGA Championship, qui commence jeudi à Tulsa, Okla., Et se déroule ce week-end.

Ce seront des présentations aérées, similaires au «Manningcast» que Peyton et Eli Manning ont fait pour certains matchs «MNF» la saison dernière et devraient le faire à nouveau cette année. C’est un compagnon de la télédiffusion traditionnelle du lundi soir – que Buck et Troy Aikman, qui ont également quitté Fox, feront sur ESPN et parfois diffusés simultanément sur ABC cette saison.

Les gens lisent aussi…

  • Les cardinaux rétrogradent DeJong en classe AAA Memphis, préparant le terrain pour le retour de Sosa
  • Hochman: Cher NHL – changez le format des séries éliminatoires pour revenir au format traditionnel 1-8, 2-7, 3-6, 4-5
  • Ouais, ouais, Yepez: la recrue livre un doublé qui brise l’égalité à la neuvième manche, propulse les cardinaux vers une victoire 3-2
  • La tour AT&T de St. Louis se vend 4,1 millions de dollars, une fraction de sa vente précédente
  • L’échevin de Saint-Louis, John Collins-Muhammad, démissionne
  • Ikea lâche son offre pour réduire les impôts à Saint-Louis
  • O’Neill perd une affaire d’arbitrage avec les cardinaux ; Walsh vers le haut, Whitley vers le bas
  • Un responsable de la prison de l’Alabama qui a aidé un détenu à s’évader est mort après s’être tiré une balle
  • “Pas bon pour St. Louis”: l’Air Force propose de réduire la ligne F-15EX de Boeing St. Louis
  • Hummel : Juan Yepez va rester ici un moment
  • L’animateur de radio controversé Bob Romanik est mort à 72 ans
  • Quatre morts, trois enfants dans un état critique après un accident sur le boulevard Delmar à Saint-Louis
  • Tarasenko a des étincelles pour les Blues, qui se rallient au Wild, 5-2
  • Éditorial : Le projet de décision d’Alito est tellement contradictoire qu’il remet en question le jugement du tribunal
  • Recherché à Glendale : des acheteurs qui préserveront une maison de 214 ans

Au lieu d’avoir Aikman à ses côtés pour l’extravagance de la PGA, ce sera l’analyste de golf ESPN Michael Collins – un ancien caddie et comique stand-up. Buck a beaucoup d’expérience dans la diffusion du sport. Il était le leader de la couverture USGA de Fox, y compris pour l’US Open, lorsque le réseau diffusait ces événements de 2015 à 2019.

Dans quelle mesure les émissions de golf de Buck seront-elles similaires aux manigances « Manningcast » ? Probablement beaucoup, car ils sont produits par Omaha Productions de Peyton Manning – qui a dirigé les présentations alternatives «MNF» – en collaboration avec ESPN. Peut-être devrions-nous les appeler les “Buckblasts”.

“Nous avons adoré faire” Monday Night Football “avec ESPN et toute l’équipe d’Omaha a hâte de produire des émissions télévisées alternatives qui célèbrent d’autres sports”, a déclaré Peyton Manning dans un communiqué. “En tant que l’un des tournois majeurs du golf, le PGA Championship est l’endroit idéal pour faire notre premier tournoi de golf et nous sommes impatients de travailler avec Joe, Michael et tous les membres de l’équipe de golf d’ESPN.”

L’accent sera mis sur des idées amusantes et différentes par opposition aux émissions télévisées traditionnelles qui seront diffusées sur ESPN et CBS. Ces spectacles alternatifs seront pleins d’invités qui apparaîtront via des connexions vidéo, et parmi ceux déjà réservés figurent Charles Barkley, Fred Couples et le copain de Buck St. Louis, Jon Hamm. Il y aura également des gens du football qui passeront, y compris Aikman et le quart-arrière des Bills Josh Allen.

Les “Buckblasts” dureront quatre heures chaque jour du tournoi. Jeudi et vendredi prochains, ce sera sur ESPN de midi à 13 h (aux côtés de la couverture diffusée sur ESPN +). Ensuite, il passe à ESPN2 pour les prochaines heures pendant qu’ESPN diffuse la télédiffusion “normale”.

Au cours de ce week-end, les «Buckblasts» seront sur ESPN de 8h à 9h tandis que ESPN + diffuse la version traditionnelle. Ensuite, il passe à ESPN + pendant les trois prochaines heures pendant que ESPN diffuse la télédiffusion conventionnelle.

Buck et ses amis auront alors terminé, alors que CBS (KMOV, Channel 4) prendra le relais pour la conclusion des deux derniers tours.

Serpent sur place

Buck ne sera pas le seul Saint-Louisien impliqué dans la couverture télévisée du tournoi PGA, car Steve Schlanger fera partie de l’équipe de diffusion sur place d’ESPN.

Cela commence une période chargée pour l’annonceur de St. Louis University High et Mizzou. Après avoir travaillé sur l’événement de golf, il se rend à Los Angeles pour appeler le tournoi de tennis de Roland-Garros hors des écrans de télévision des studios de Tennis Channel.

Il a “un jour pour passer de l’un à l’autre”, a-t-il dit, ajoutant qu’il “sera en ondes avec le golf de Tulsa pendant environ six ou sept heures par jour, puis le Tennis (Channel) sera à peu près le même montant chaque jour, en fonction de la durée des matchs.

Il est habitué aux horaires chargés. L’année dernière, il passait du tennis à un événement cycliste, puis revenait au tennis plusieurs fois le même jour, tout en travaillant dans un studio en Californie situé à environ 5 600 miles des deux événements qui se déroulaient en Europe.

.

Leave a Comment