Daniil Medvedev revient à Genève, Cameron Norrie à la tête du terrain de Lyon | Tournée ATP

Deux événements sur terre battue à seulement 112 kilomètres l’un de l’autre accueillent l’action cette semaine sur le circuit ATP, Genève et Lyon étant les lieux d’un programme double en Europe occidentale.

Numéro mondial 2 Daniil Medvedev joue son premier tournoi depuis mars au Gonet Geneva Open, avec Casper Ruud et Dominic Thiem également en compétition dans un peloton solide en Suisse. Cameron Norrie est la tête de série de l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, où Gael Monfils dirige un groupe passionnant de joueurs français en quête de succès à domicile.

ATPTour.com prévoit cinq choses à surveiller à chaque événement.

Voir les tirages : Genève | Lyon

CINQ CHOSES À SURVEILLER À GENÈVE
1) Les retours de Medvedev : Numéro mondial 2 Medvedev revient à la compétition pour la première fois depuis mars après une mise à pied en raison d’une intervention pour une hernie. La tête de série fait ses débuts à Genève alors qu’il vise un premier titre de l’année lors de l’événement ATP 250, où il ouvre contre Richard Gasquet ou John Millman. Medvedev est titulaire à 13 reprises au niveau de la tournée, mais arrive en Suisse toujours à la recherche d’une première couronne sur terre battue.

2) Ruud défend son titre : La saison européenne sur terre battue de Casper Ruud a pris vie avec une demi-finale à Rome cette semaine, une forte réponse du Norvégien après avoir remporté seulement quatre matches au cours de ses quatre tournois précédents. Malgré sa forme inégale, le numéro un mondial. Le pedigree de 10 sur terre battue ne fait aucun doute ⁠— il vise un septième titre au niveau du tour sur la surface à Genève, où il est le champion en titre.

3) Le sentiment de victoire de Thiem Chase : Ancien No. mondial Thiem a peut-être un dossier de 0-4 depuis son retour sur le Tour en avril à la suite d’une blessure au poignet, mais l’Autrichien a montré des signes d’amélioration à chaque match qu’il a disputé. Malgré la défaite lors d’un premier match difficile contre Fabio Fognini à Rome la semaine dernière, Thiem se sentira capable de faire ses débuts en profondeur à Genève alors qu’il tente de retrouver le niveau qui lui a valu 10 titres de niveau tour sur terre battue et deux apparitions en match de championnat à Roland Garros.

4) Shapovalov, Défi Opelka : La troisième tête de série, Denis Shapovalov, a retrouvé son meilleur niveau lors d’un quart de finale à Rome, dont le point culminant a été une victoire au troisième tour contre Rafael Nadal. Le Canadien espère s’appuyer sur cette performance alors qu’il vise un deuxième titre sur le circuit ATP. Il s’est approché de cet objectif à Genève l’année dernière, atteignant la finale lors de ses débuts en tournoi avant de tomber face à Ruud.

Reilly Opelka a connu une première apparition moins réussie à Genève en 2021, perdant son match de premier tour contre Pablo Cuevas, mais l’Américain, quatrième tête de série, arrive en Suisse cette année sur une liste de titres sur terre battue après avoir soulevé le trophée à Houston en Avril. Opelka a une fiche de 0-3 sur la terre battue européenne depuis lors, mais l’énorme service de l’Américain reste l’arme parfaite pour le remettre en forme, quelle que soit la surface.

5) Champ de double en tête Mektic/Pavic : Nikola Mektic et Mate Pavic sont les têtes de série du tableau du double, le duo croate faisant ses débuts au Tennis Club de Genève. Un peloton solide comprend également Jamie Murray et Bruno Soares, les deuxièmes têtes de série anglo-brésiliennes à la recherche d’un premier titre sur terre battue ensemble, tandis que les troisièmes têtes de série Marcelo Arevalo et Jean-Julien Rojer visent une troisième couronne de l’année au niveau de la tournée.

SUIVEZ L’ACTION DE CETTE SEMAINE

📺 Programme télévisé
🎾 Regarder en direct sur Tennis TV
📱 Suivez les scores en direct sur l’application ATP Tour
📧 Inscrivez-vous aux newsletters

CINQ CHOSES À REGARDER À LYON
1) Norrie Top Graine: Numéro mondial 11 Cameron Norrie a un solide bilan à Lyon. Le Britannique a fait ses débuts en demi-finale en 2018 et a fait mieux l’année dernière, atteignant le match de championnat lors de l’épreuve ATP 250 avant de tomber face à Stefanos Tsitsipas. La solide forme de début de saison de Norrie l’a propulsé dans le Top 10 du classement Pepperstone ATP pour la première fois le 4 avril. Peut-il rebondir après une défaite au deuxième tour face à Marin Cilic à Rome avec un premier titre sur terre battue cette semaine ?

2) Menace Carreno Busta : L’un des artistes les plus réguliers de la tournée, le numéro un mondial. 18 Pablo Carreno Busta est tête de série deuxième alors qu’il se prépare pour ses débuts à Lyon. L’Espagnol tentera de mettre derrière lui des sorties précoces décevantes aux événements ATP Masters 1000 à Madrid et à Rome avec une course profonde à Lyon alors qu’il poursuit un premier titre depuis qu’il a remporté sa première couronne ATP 500 à l’Open d’Europe de Hambourg en juillet dernier.

3) Les espoirs de Monfil à domicile : Gael Monfils a refait surface au début de 2022, décrochant un 11e titre au niveau de la tournée à Adélaïde en janvier avant d’atteindre les quarts de finale de l’Open d’Australie. Cependant, Lyon ne sera que le deuxième événement de la saison européenne sur terre battue du joueur de 35 ans, et il n’a remporté qu’un seul match en deux apparitions précédentes à l’événement ATP 250.

Monfils est un joueur polyvalent capable de solides performances sur terre battue, mais la liste des 11 titres n’a remporté qu’un seul titre sur la terre rouge, en 2005. Le soutien à domicile peut-il inciter la troisième tête de série à une autre cette semaine ?

4) La tournée d’adieu de Tsonga : Jo-Wilfried Tsonga se prépare pour l’avant-dernier tournoi de sa carrière lors d’un événement dont il a été le premier vainqueur en 2017. Le titliste à 18 reprises au niveau de la tournée prendra sa retraite après Roland Garros. Le joueur de 37 ans affrontera le finaliste de Marrakech Alex Molcan lors du premier tour à Lyon, Tsonga visant une première victoire en tournée depuis Marseille en mars.

Vous aimerez peut-être aussi : Tsonga, Simon & Pouille en tête d’affiche Roland Garros Wild Cards

Ugo Humbert, Benjamin Bonzi, Arthur Rinderknech, Lucas Pouille, Arthur Rinderknech et Adrian Mannarino chercheront également à canaliser le soutien à domicile alors qu’ils tentent d’imiter leurs compatriotes Tsonga et le champion 2019 Benoit Paire en soulevant le trophée de Lyon.

5) Rune qui vole haut : L’excitant #NextGenATP Dane Holger Rune revient à la compétition pour la première fois depuis qu’il a décroché son premier titre sur le circuit ATP à Munich il y a deux semaines. Les exploits de Rune en Allemagne l’ont vu entrer dans le Top 50 du classement ATP de Pepperstone pour la première fois, mais le joueur de 19 ans affronte un adversaire d’ouverture difficile à Rinderknech, qui a remporté la seule rencontre précédente de la paire à Kitzbühel l’année dernière.

Aide à la crise en Ukraine

Leave a Comment