Aperçu : Medvedev et Tsitsipas à la recherche de places pour la deuxième semaine de Roland Garros | Tournée ATP

Le troisième tour du simple masculin de Roland Garros se poursuit samedi à Paris, avec la moitié inférieure du tableau en action pour remplir les huit huitièmes de finale restants. Quatre des 12 têtes de série du tournoi sont en action, dont Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev et Casper Ruud.

Toutes les 12 têtes de série ont atteint les 32 dernières à Paris, la première fois que cela se produit dans un Grand Chelem depuis Wimbledon en 2011.

En double, les deuxièmes têtes de série Nikola Mektic et Mate Pavic marquent le troisième tour en double avec les sixièmes têtes de série Wesley Koolhof et Neal Skupski.

Voir le tirage au sort en simple | Voir le tableau des doubles | AfficherCalendrier

[2] Daniel Medvedev contre. [28] Miomir Kecmanovic (SRB)

Pour un homme qui n’hésite pas à admettre que la terre battue n’est pas sa surface préférée, Medvedev y a excellé jusqu’à présent cette quinzaine.

La deuxième tête de série a traversé ses deux premiers tours sans perdre un set. Après avoir ouvert sa saison sur terre battue la semaine dernière à Genève avec une sortie décevante au premier tour de Richard Gasquet, Medvedev a considérablement aiguisé son jeu de base à Paris. Il a trouvé les lignes de manière régulière lors de ses deux premiers matches et a montré une volonté de terminer les points au filet.

“Je ne vais pas mentir, je préfère les courts en dur. Je pense que je peux mieux jouer là-bas. Mais quand je suis sur terre battue, je veux gagner », a déclaré Medvedev. “Je ne vais pas dire que j’adore ça, mais j’essaie de comprendre comment obtenir de bons résultats sur terre battue.”

Medvedev est toujours en lice pour reprendre la première place du classement Pepperstone ATP à Novak Djokovic. Il peut revenir au No. 1 le 13 juin avec une deuxième place à Paris, même si Djokovic soulève le trophée.

Vous aimerez peut-être aussi : Djokovic contre Medvedev contre Zverev : la bataille à trois de Roland Garros pour le numéro un mondial. 1

Mais Kecmanovic posera probablement son test le plus difficile du tournoi jusqu’à présent. Le Serbe de 22 ans est l’un des joueurs qui s’est le plus amélioré cette saison. Après avoir remporté seulement 14 niveaux de tournée l’année dernière, il est passé de No. 78 dans le classement Pepperstone ATP en janvier à un sommet en carrière de No. 31

Kecmanovic a atteint six quarts de finale au niveau de la tournée en 2022, doublant son total par rapport à l’année dernière, y compris les quarts de finale consécutifs de l’ATP Masters 1000 à Indian Wells et à Miami. Il a également remporté le Top 10 cette année contre Felix Auger-Aliassime et Matteo Berrettini.

« J’ai beaucoup mieux joué en général. Tout ce avec quoi je me débattais auparavant se met en place et porte ses fruits », a déclaré Kecmanovic. “Je joue avec beaucoup plus de confiance parce que je gagne beaucoup plus, donc ça fait une énorme différence.”

[4] Stefanos Tsitsipas (GRE) contre Mikael Ymer (SUE)

Tsitsipas n’a pas manqué de temps sur le court à Paris. Il a commencé sa campagne en se ralliant à partir de deux sets pour vaincre Lorenzo Musetti, puis a mis plus de quatre heures pour évincer le qualifié Zdenek Kolar. Le Grec a passé près de huit heures sur le terrain au cours de ses deux premiers tours.

“Je dois vraiment travailler pour obtenir des choses dans la vie. Les choses ne viennent pas facilement. Je refuse d’abandonner. C’est simplement comme ça que ça marche avec moi”, a déclaré Tsitsipas. vos efforts seront payants à plus longue échelle, à plus long terme.”

Le finaliste de l’an dernier à Paris cherche à faire un pas de plus cette quinzaine pour son premier titre en Grand Chelem. Tsitsipas a produit des résultats exceptionnels dans les trois épreuves ATP Masters 1000 sur terre battue cette année en défendant avec succès son titre à Monte-Carlo (d. Davidovich Fokina), en terminant deuxième à Rome (à gauche de Djokovic) et en atteignant les demi-finales. à Madrid. Il reste également le leader des victoires en match sur le Tour cette saison (33).

Tsitsipas sera encouragé par son record de 3-0 en série ATP Head2Head avec Ymer, y compris une victoire convaincante en deux sets cette année à l’Open d’Australie. Ymer, 23 ans, non. 95 au classement Pepperstone ATP, est arrivé à cet événement sans victoire en près de quatre mois, mais a produit des victoires impressionnantes sur James Duckworth et No. 29e tête de série Daniel Evans pour un meilleur résultat en carrière à Paris.

[12] Hubert Hurkacz (POL) contre David Goffin (BEL)

Hurkacz et Goffin sont des amis proches qui s’entraînent régulièrement ensemble à Monaco, mais ils mettront de côté leur amitié lorsqu’ils s’affronteront samedi. Leur premier affrontement ATP Head2Head plus tôt ce mois-ci à Rome a été une affaire très divertissante qui a vu Goffin l’emporter dans une paire de tie-breaks.

“Hurkacz est l’un des meilleurs joueurs du circuit”, a déclaré Goffin. « Nous avons fait un match merveilleux à Rome. Il est vraiment talentueux. Il bouge bien pour un grand gars. Il peut glisser sur la terre battue, servir des bombes, a un coup de pied vraiment énorme [serve] et coup droit après ça.

Goffin, 31 ans, poursuit sa carrière avec son meilleur résultat à cet événement depuis 2019. Après avoir mis fin à une saison 2021 remplie de blessures après l’US Open, le Belge a repris vie sur terre battue. Goffin a une fiche de 12-4 sur terre battue cette saison, dont un titre à Marrakech (d. Molcan) et des matchs de troisième tour à Monte-Carlo et Madrid.

Pendant ce temps, Hurkacz profite de sa propre percée sur terre battue. Le Polonais a perdu au premier tour de ses trois précédentes apparitions à Paris, mais n’a pas encore perdu de set ni fait face à une balle de break cette quinzaine.

Le Polonais a remporté plus de matchs de niveau Tour sur terre battue au cours du mois dernier (huit) que toutes ses autres saisons sur le Tour combinées (six). Il a atteint les quarts de finale consécutifs de l’ATP Masters 1000 sur terre battue cette année à Monte-Carlo et à Madrid.

Le meilleur du reste

La septième tête de série Andrey Rublev cherche à maintenir son record sans tache (2-0) ATP Head2Head contre le toujours dangereux Cristian Garin. Rublev a remporté trois titres au niveau de la tournée cette année à Marseille, Dubaï et Belgrade, le plaçant à égalité avec Rafael Nadal et un derrière Carlos Alcaraz pour la meilleure note de la saison.

La huitième tête de série Casper Ruud cherche à atteindre la deuxième semaine à Paris pour la première fois alors qu’il affronte le No. 32 graines Lorenzo Sonego. Ruud mène leur série ATP Head2Head 3-0, mais a chuté au troisième tour à Paris lors de ses trois dernières apparitions.

La plupart des victoires en terre battue (2020-22)

Jannik Sinner, le No. 11 tête de série, rencontre Mackenzie McDonald dans un match revanche de leur finale l’an dernier à Washington. Le Français Gilles Simon, qui a décroché jeudi sa 500e victoire en carrière, cherche plus de magie dans sa finale de Roland Garros face au n°1. 20 graines de Marin Cilic. Jouer sur le court Philippe Chatrier se terminera par une bataille de stars #NextGenATP alors que le champion de Munich Holger Rune affrontera le favori local Hugo Gaston.

En double, Mektic/Pavic affrontent Rohan Bopanna et Matwe Middelkoop pour une place en quart de finale. Mektic/Pavic sont sur une séquence de 11 victoires consécutives après avoir remporté les titres à Rome (d. Isner/Schwartzman) et à Genève (d. Andujar/Middelkoop). Koolhof/Skupski, qui ont remporté leur premier titre en Masters 1000 ce mois-ci à Madrid (d, Cabal/Farah), affrontent McDonald et Tommy Paul.

Leave a Comment